Le chemin des Hosannas aux Alléluias passe par la mort

Les trois mots HOSANNA, MORT, ALLÉLUIA pourraient nous dire bien des choses du mystère pascal, centre et sommet de notre foi chrétienne.

En effet, tout semble commencer par l’entrée triomphale de Jésus de Nazareth à Jérusalem, sous les ovations, les acclamations de la foule « Hosanna au Fils de David ; béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ; hosanna au plus haut des cieux » (Mc 11,9-10). Paradoxalement, la même foule, pour ne pas dire très probablement les mêmes personnes diront le jour suivant : « Crucifie-le ! Crucifie-le » (cf. Mc 15,13-14). De ce fait, les hosannas et les « à mort ; à mort » font partie intégrante du mystère pascal. Ils font parti aussi de nous-mêmes, de nos quotidiens. En revanche, les Alléluias se veulent plus éclatants, plus consistants, plus lumineux. Certitude de notre foi chrétienne.

Il est ressuscité Alléluia Alléluia !!!

C’est l’ange qui l’annonce : « Ne soyez pas effrayées ! Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ? Il est ressuscité : il n’est pas ici. Voici l’endroit où on l’avait déposé. Et maintenant, allez dire à ses disciples et à Pierre :« Il vous précède en Galilée. Là vous le verrez, comme il vous l’a dit » (Mc 16,6-7). Oui, le Ressuscité nous précède dans nos quartiers, dans nos familles, dans nos cœurs. Lui il vit et nous veut vivants. « Si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut :c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre » (Col 3,162).
Les choses d’en haut ne sont pas les cloches, les œufs, les poules ou les poissons en chocolat. Mais, les choses d’en haut sont celles qui poussent à partager toutes les choses d’en bas et elles nous permettent de passer de la mort à la vie, à la suite du Christ notre Rédempteur. Car enfin, Pâques c’est aussi et surtout cela : le passage. Alors, veillons à passer des choses d’en bas aux choses d’en hauts qui puissent nous mouvoir dans le bon sens vers nos Galilées et vers l’espérance pascale : la vie du monde à venir. Amen.

Joyeuses fêtes pascales
P. Jean GOUROU

Télécharger Chemin Faisant