Diaconat permanent

Comment devient-on diacre permanent ?

De l’interpellation à l’ordination : différentes étapes

Dans une paroisse ou un mouvement, prêtres et laïcs responsables se posent régulièrement la question : à quoi et où nous appelle la mission à laquelle le Christ nous envoie, y a-t-il des secteurs de la société auxquels nous devrions être plus attentifs ?

Bien sûr, tous les baptisés sont appelés, mais l’Eglise diocésaine n’a-t-elle pas à donner un signe visible, un signe fort de l’intérêt qu’elle porte à telle réalité humaine, sociale ? Quelles personnes pourrait-on interpeller afin qu’elles s’engagent davantage dans la mission ?

Parmi les laïcs qui répondent à l’appel, voit-on tel ou tel homme, – marié ou célibataire, bien inséré dans son métier, reconnu comme chrétien convaincu, sensé, ouvert, généreux… et dont l’épouse, s’il est marié, est également bien impliquée -, que l’on pourrait appeler en vue du ministère ordonné de diacre permanent ?

Il est alors interrogé, dans la plus grande discrétion d’abord, et il a le temps de réfléchir. Le chemin vers l’ordination dure alors 4 ans : une année de “recherche” et trois années de “formation”, qui sont organisées en commun pour la Drôme et l’Ardèche.

Au long de ces années, l’Evêque, aidé par le conseil du diaconat et par les formateurs, discerne si c’est bien la vocation de la personne, qui est aidée elle-même à discerner de son côté.

Si l’avis est positif des deux côtés, l’appel officiel du candidat par l’Evêque est rendu public au cours de la troisième année seulement, dans une célébration où il est institué “ministre de la Parole et de l’Eucharistie”. L’ordination intervient au terme des quatre ans. Il doit alors avoir au moins 35 ans, et, s’il est marié, 10 années de mariage.

Une formation complémentaire, puis continue, est prévue après l’ordination.

Le diacre ne remplace pas le curé… Et pourtant il reçoit l’ordination

Voici les questions que l’évêque lui pose avant de l’ordonner :

  • Voulez-vous accomplir votre fonction de diacre avec charité et simplicité de cœur, pour aider l’évêque et ses prêtres, et faire progresser le peuple chrétien ?
  • Voulez-vous, comme dit l’Apôtre Paul, garder le mystère de la Foi dans une conscience pure, et proclamer cette Foi par la parole et par vos actes, fidèle à l’Évangile et à la tradition de l’Église ?
  • Voulez-vous garder et développer un esprit de prière conforme à votre état et, dans la fidélité à cet esprit, célébrer la Liturgie des Heures en union avec le peuple de Dieu, intercédant pour lui et pour le monde entier ?
  • Voulez-vous conformer toute votre vie à l’exemple du Christ dont vous prendrez sur l’autel le Corps et le Sang pour le distribuer aux fidèles ?
  • Promettez-vous de vivre en communion avec moi et mes successeurs, dans le respect et l’obéissance ?

Conseil Diocésain du Diaconat Permanent :

  • Mgr Jean-Louis Balsa
  • Père Frédéric Seiller
  • Mme Brigitte Auriolle
  • Père Charles Brunière
  • Mme Arlette Bonnaud
  • M. Alain Gouilloud
Père Frédéric Seiller
Père Frédéric SeillerDélégué diocésain
M. Alain Gouilloud
M. Alain GouilloudDélégué diacre
Mme Brigitte Auriolle
Mme Brigitte AuriolleDéléguée des épouses de diacres
M. Jean-Charles Dazy
M. Jean-Charles DazyResponsable formation